Dévoluy, Diois et Buech

Le Pays du Buech

La Jarjatte : douceur de vivre entre montagne et Provence

Entre montagne et Provence, le vallon de la Jarjatte et ses alentours forment des paysages aux influences diverses. Nous vous proposons un joli parcours afin de survoler quelques facettes de ce territoire. Au programme : village pittoresque, cirque de falaises, curiosités géologiques et d’autres vous promettent une immersion dépaysante aux ambiances alpines et provençales. Prenez place, notre voyage commence avec la découverte d’un joli village.

randonnée raquette devoluy

Châtillon-en-Diois, « Plus beau village de France », entre vignes et montagne

Village pittoresque de la Drôme connu pour son centre médiéval et son important vignoble à 700 mètres d’altitude, Châtillon-en-Diois est blotti au pied de la montagne de Glandasse (2041 mètres d’altitude), falaises les plus méridionales du Vercors, aux portes de la Provence. Entre montagne et Provence et encerclé par 80 hectares de vignes, le village bénéficie d’un environnement préservé et d’un climat ensoleillé.

Village de charme, Châtillon-en-Diois mêle ruelles pavées, passages voûtés, bourg ancien aménagé et façades fleuries. Hautement récompensée « Village botanique » et récemment « Plus beau village de France », la cité invite à la contemplation, à la flânerie et met tous vos sens en éveil avec plus de 300 espèces et variétés de plantes qui habillent murs, fenêtres, places et bourg. Amateurs de plantes, ne loupez pas La fête aux plantes rares qui vient rythmer la vie du village chaque deuxième dimanche de septembre.

Sa réputation ne s’arrête pas là, les vins « Châtillon en Diois » côtoient régulièrement les tables françaises et le vignoble propose des AOC tels que « Châtillon Rouge », « Châtillon Rosé »… sans oublier Clairette, Muscat, Chardonnay etc. Ça donne envie de se mettre à table et de les accorder avec quelques spécialités locales.

Au nord, le Cirque d’Archiane vous ouvre les portes de l’immensité et de la verticalité. Des panoramas surplombants qui resteront gravés sur votre rétine.

Cirque dArchiane : le repaire des Vautours

Avec ses falaises calcaires grandioses de plus de 400 mètres de haut, le cirque d’Archiane marque le sud du massif du Vercors et constitue également une porte d’entrée au sein de la plus grande réserve naturelle d’Europe, celle des Hauts plateaux du Vercors ! Sa forme de fer à cheval et sa verticalité dessinent une topographie unique où les falaises de calcaire creusées par l’érosion présentent des dentelles en tout genre.

Une randonnée sur le GR63 est possible, vous permettant d’effectuer une boucle en deux heures et demie. Un parcours d’un peu plus de 5 km sans grande difficulté vous mènera à la découverte de la faune locale. Sur votre chemin, le Sentier des Vautours, véritable spot d’observation de ces rapaces impressionnants, offre une expérience unique. Les falaises vous surplombant sont constituées de cavités et vires abritant les nids de Vautours fauve. La Rambarde des naissances attirera sans aucune doute votre regard vers les nids. Sur ce versant calcaire, sont recensés une cinquantaine de couples. Des panneaux explicatifs, belvédères et lunettes d’observation vous invitent à en connaître davantage sur les quatre espèces présentes sur le Vercors. Devenu un lieu privilégié de nidification du vautour, le cirque d’Archiane est une mine d’or pour les amateurs de rapaces et pour les curieux. Ouvrez bien l’œil, les bouquetins aiment parfois se montrer. Archiane est également un spot d’escalade.

A l’est et plus au sud, des lieux d’exception vous attendent. Nous vous emmenons en randonnée, en bord de rivière, là où le temps semble suspendu et où seule la nature se fait entendre. Bienvenue aux Sucettes de Borne.

la jarjatte

Sucettes de Borne : bienvenue dans un monde imaginaire

Si vous pensiez que c’était une spécialité de la région c’est loupé ! Les Sucettes de Borne constituent des lames de calcaire verticales sculptées par la nature, à 1090 mètres d’altitude. La légende raconte qu’en 1938, un enfant se promenant là-bas avec son père, lui aurait dit que ces pics ressemblaient à des sucettes. Depuis, le nom serait resté dans les mémoires. Quoi qu’il en soit, ces pics rocheux peignent une atmosphère fantastique, de l’ordre de l’imaginaire. Pour les découvrir, une randonnée facile à effectuer avec les enfants, vous fait longer la rivière avant d’arriver au pied de ces lames. La randonnée offre quelques points de vue remarquables sur les sommets. A noter, pour ceux qui aiment la grimpe, certaines de ces sucettes sont aménagées pour l’escalade. Un site qui combine curiosité et panoramas de toute beauté !

Vous voulez en prendre encore plein la vue ? Continuons notre escapade vers l’est.

Le vallon de la Jarjatte : des paysages contrastés

Niché entre aiguilles colossales, crêtes acérées et hautes parois calcaires, le vallon de la Jarjatte est un massif remarquable, aux influences contrastées. Second site classé du Pays Diois et marqué par les ambiances alpines propres au Dévoluy (sur les secteurs nord et est) et les ambiances provençales du Diois et du Buëch (sur les versants ouest et sud), ses panoramas tranchés pittoresques marquent son originalité.

Les reliefs moins prononcés offrent alpages et crêtes panoramiques. C’est d’ailleurs, le seul à posséder étage alpin dans la Drôme. Alliance du monde minéral et végétal, la Jarjatte forme un ensemble préservé. Dominé par le Rocher Rond (2453 mètres d’altitude), point culminant de la Drôme, de nombreuses randonnées sont possibles tout au long de l’année.

D’autres lieux offrent des panoramas aux influences diverses, c’est le cas du Mont-Aiguille, au nord de la Jarjatte.

randonnée été pays du buech

Le Mont-Aiguille dans le Trièves : la Merveille « inaccessible »

Le Mont-Aiguille est l’une des sept merveilles du Dauphine. Localisé sur la commune de Chichilianne, ce sommet de 2087 mètres d’altitude, détaché du Balcon Est du Vercors veille sur le Trièves. Surnommé autrefois « Mont Inaccessible » au XIIème siècle, le Mont Aiguille est doté aujourd’hui de 30 voies d’ascension, accessibles aux initiés comme aux plus expérimentés. Haut-lieu de l’alpinisme, ce rocher est caractérisé par une proéminence rappelant une dent. Il est possible d’en faire le tour aux beaux jours. Il nous réserve des points de vue d’exception d’une grande variété sans compter un passage par la réserve naturelle des Hauts Plateaux du Vercors. Au carrefour d’influences diverses, entre Vercors et Trièves, le Mont-Aiguille nous surplombe de sa beauté unique.

Un petit plus au nord côté est, le paysage se transforme pour prendre des airs méditerranéens.

Les passerelles de Monteynard : découverte aérienne

En Isère, les passerelles himalayennes de 45 à 85 mètres de haut, permettent de faire le tour du lac de Monteynard – qui s’étire sur plus de 20 km – offrant de magnifiques points de vue sur le lac et ses sommets environnants. Au-dessus de l’eau turquoise, les passerelles de l’Ebron et du Drac de 200 mètres offrent une expérience unique. Vous avez le vertige ? Pas de panique, les passerelles sont entièrement sécurisées.

Si vous souhaitez effectuer une boucle, il faudra prendre le bateau Le Mira pour rejoindre une piste forestière avant d’atteindre les deux passerelles. Attention, le bateau ne circule pas toute l’année. Prévoyez donc d’organiser cette randonnée de mai à septembre et n’oubliez pas de réserver. Si vous avez le temps, de nombreuses activités nautiques sont possibles.